A la UneCommerce

Bujumbura: Montée en flèche du prix du Ndagala sec

Au cours des trois derniers mois, le prix du Ndagala sec a sensiblement grimpé sur différents marchés de la capitale économique Bujumbura ; un kilo qui était à 80 mille francs burundais est maintenant à 130 mille. La technique de pêche rudimentaire ainsi que l’absence de poisson de type Ndagala importé de Tanzanie semblent être à l’origine de cette situation.

Lors de notre passage sur différents marchés de la mairie de Bujumbura mardi 25 juin 2024, le mouvement des acheteurs était intense. Cependant, des vendeurs de poisson, communément appelés Ndagala, reconnaissent que le prix d’un kilo de cette denrée a sensiblement augmenté ces trois derniers mois, passant de 80 à 130 mille francs burundais.

Pour faire face à cette situation, certains acheteurs ont décidé de réduire la quantité de Ndagala qu’ils achètent.

Les vendeurs de poissons justifient cette hausse par la technique de pêche rudimentaire pratiquée, ainsi que par l’absence sur le marché de poissons importés depuis la Tanzanie.

Tant les acheteurs que les vendeurs plaident pour la mise en place d’une technique de suivi afin de surmonter tous les défis liés à cette situation.

Actuellement, le kilo de poisson frais, communément appelé Ndagala, qui devrait se vendre entre 20 et 25 mille francs burundais, est vendu entre 35 et 40 mille FBU.

What's your reaction?

Related Posts

1 of 55
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE