A la UneSociété

Canaliser les eaux de pluies pour protéger les bâtiments

Alors que le gouvernement a entamé la mise en application de la politique de   construction  des logements sociaux dans différentes villes y compris la ville de   Bujumbura , certains  sénateurs  disent  quavec cette politique, il y a risque  dériger  des   bâtiments qui vont par après  seffondrer, à cause des eaux de pluies qui menacent régulièrement  certains  quartiers, causant  ainsi  des  dégâts  matériels énormes ,  comme  cest déjà  produit dans le passé.

« Cest vrai que nous avons commencé à construire, mais considérons aussi si nous ne détruisons pas en même temps. Ici je voudrais demander au ministère des infrastructures ce qu’il est en train de faire pour trouver solution aux récurrentes inondations au centre ville de Bujumbura en cas de pluie et qui causent des fois la destruction des maisons  cause d’une mauvaise évacuation des eaux de pluie. » Souligne Cyriaque Nshimirimana, sénateur.

La même préoccupation est soulevée par le sénateur Vincent Sukunoba :« Chaque fois qu il pleut, il y a des localités qui sont régulièrement être innondées, notamment côté Brarudi, côté poste, côté rond point communément appelé Old East. »

Invité au sénat ce mardi, le ministre en charge des infrastructures et des logements sociaux, Dieudonné Dukundane a indiquéé qu’à l’origine, c’est l’extension de la ville de Bujumbura vers les montagnes surplombant la ville, entrainent le ruissellement des   eaux de pluies vers le centre ville, au lieu de s’infiltrer. Toutefois, le ministre Dukundane   reconnaît le bouchage des caniveaux, mais promet des actions pour faciliter l’évacuation de ces eaux de pluie.

« Quand il pleut, le coté Novotel est inondé. Dernièrement, nous y avons envoyé nos techniciens, ils ont trouvé que les caniveaux étaient bouchés    par différents objets.  Mais avant la prochaine saison pluvieuse qui sannonce, nous comptons envoyer encore une fois nos techniciens pour déboucher les caniveaux. Mais un autre problème majeur, ce sont ces constructions dans les montagnes surplombant la ville qui ne permettent pas linfiltration des eaux de pluies, cest pourquoi nous subissons des inondations à Gatunguru, à Carama et bien dautres quartiers. »

Dans ses objectifs, le   gouvernement prévoit la construction   d’au moins 33 mille logements par an.

 

What's your reaction?

Related Posts

1 of 52
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE