A la UneSociété

Cimetière de Ruziba: Une délocalisation qui pose problème

Des résidents environnant le cimetière de Ruziba en commune Muha au sud de la municipalité de Bujumbura plaident demandent l’appui de l’administration afin de se conformer au communiqué de l’administrateur incitant à délocaliser les leurs inhumés dans cette localité. Dans ce communiqué sorti la semaine écoulée, il avait été bien signifié que désormais personne n’est autorisé à inhumer une personne dans ce cimetière et tout l’espace se trouvant dans un périmètre de 9 mètres à partir de la RN3. Toutes les tombes doivent être délocalisées dans un délai de 3 mois pour faciliter les travaux de réhabilitation de cet axe.

Ce sont des résidents du quartier Ruziba aux environs du cimetière de la même localité en la commune Muha au sud de la municipalité de Bujumbura qui disent ne pas être contre le projet en cours de réhabilitr la route nationale numéro 3. Ils signifient que la mise en application de cette mesure risque de déstabiliser leurs familles.

Cet habitant signifie aussi qu’en cette période où les familles sont confrontées au manque de moyens, la mise en application de la mesure risque de les enfoncer.

“Il ya certaines gens qui trouvent que délocaliser ces restes humains vers un autre endroit constitue une exigence pour nous . Imaginez: cherchez un autre cercueil, déplacer les restes, nous coûtera trop”, Souligne M.O.

D’autres résidents, soulignent aussi que la mesure de délocaliser les restes humains se trouvant dans ce cimetière ne devrait pas plutôt être considéré comme une obligation, mais plutôt une recommandationpour ceux qui ont des moyens.

“Le travail en rapport avec l’exhumation des nôtres disparus viendra non seulement pour nous plonger dans le chao mais aussi résuscitera des émotions dans nos familles.” Précise G.L.

Les mêmes résidents ajoutent aussi que ce cimetière étaient beaucoup utilisé par les familles les plus démunies.

“ll faut que cette mesure soit applicable à ceux qui ont des moyens, sinon, je ne pense pas que nous allons nous en sortir. Pourquoi ne pas aussi envisager de nous aider à délocaliser ces restes?”Propose H.R.

Rappelons ici que la mesure portant interdiction d’inhumation dans ce cimetière de Ruziba avait été prise en date du 24 novembre de l’année en cours par l’administrateur de commune Muha, et au cours de ce communiqué, Madame Dévote Ndayisenga, administrateur communal, avait aussi tenu à préciser que ceux qui avaient les leurs dans ce cimetière dans un périmètre de 9 m à partir de la route en cours de la réhabilitation doivent les délocaliser dans un délai ne dépassant pas 3 mois .

What's your reaction?

Related Posts

1 of 54
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE