A la UneSociété

L’octroi des indemnités émaillé d’irrégularités

Les irrégularités observées dans l’octroi des indemnités ainsi que les retards en cas d’expropriation pour cause d’utilité publique préoccupent les sénateurs qui pointent du doigt la responsabilité de certains services publics. Les sénateurs appellent les différents ministres de s’imprégner de la question. Le ministère ayant les infrastructures dans ses attributions reconnaît ces irrégularités , mais souligne que des mesures ont été prises pour que cette question soit résolue.

C’est une question débattue par les sénateurs lors d’une plénière du 20 décembre 2023, le président de la chambre haute du parlement Emmanuel Sinzohagera qui demande à quand la disponibilité des indemnités pour les propriétaires des parcelles dans les 160 hectares non loin de la présidence de la République à Gasenyi. Le président du sénat évoque aussi des irrégularités qui auraient caractérisé l’octroi des indemnités à la route nationale numéro trois( RN3), Bujumbura- Rumonge.

“Des citoyens aimeraient vous entendre s’exprimer pour que les indemnités d’expropriation pour cause d’utilité publique promises leur parviennent, afin de vaquer à d’autres activités. C’est aussi le même cas sur la RN3. Il y a ceux qui ont volé, il y a d’autres qui ont été enregistrées et qui ont reçu des montants exorbitants , et selon les informations à ma disposition parmi les gens arrêtés certains auraient déjà relâché.”souligne-t-il .

Le sénateur François Ninteretse abondant dans le même sens, déplore que même les services publics sont souvent impliqués dans ces irrégularités qui caractérisent l’octroi des indemnités.“ Au niveau de l ‘ARB, nous avons constaté des irrégularités en ce qui concerne l’octroi des indemnités. Je donne l’exemple à Rutana: au lieu de verser l’indemnité sur le compte du bénéficiaire, ils versent sur un mauvais compte et leur réclamation ne sont plus considérées .”

Le ministre des infrastructures Dieudonné Dukundane ne nie pas que l’octroi des indemnités est souvent émaillé d’irrégularités, tout en promettant que désormais avant tout versement d’indemnités, des listes des bénéficiaires seront d’abord affichées publiquement.

“Les gens utilisent plusieurs manières pour détourner. Il y a ceux qui déclarent plus de 50 palmiers alors que c’est faux, d’autres des maisons en dur alors que c’est une maison en brique adobes. Lors de l’enregistrement des données pour que les frais soient débloqués, ce ne pas uniquement les bénéficiaires qui sont complices, même nos agents ainsi que l’administration sur terrain sont impliqués. Désormais, nous allons dresser des listes qui seront affichées publiquement afin d’en finir avec ces tricheries.” rassure-t-il .

Quant à la question des indemnités pour les propriétaires des parcelles à Gasenyi, le ministre Dieudonné Dukundane signifie que c’est une question qui est gérée au niveau du ministère ayant l’environnement dans ses attributions . Il précise également ne pas être informés sur le cas des personnes arrêtées puis relâché par après en ce qui concerne le dossier RN3.

What's your reaction?

Related Posts

1 of 52
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE