A la UneEconomie

Muramvya: Vers la valorisation de la production d’avocats

Des résidents de la colline Masango en commune et province Muramvya qui ont bénéficié de la part de la coopérative”Niragira Community Development”, des séances de formation sur la production d’huile d’avocats se ne cachent pas leur satisfacion. Cependant ils plaident pour une disponibilité en quantité suffisantes des plants de la nouvelle variété plus productifs. Le bureau provinciale de l’agriculture en province Muramvya leur tranquilise.

Ces producteurs d’huile d’avocats de la Colline Masango en commune et province Muramvya précisent d’abord que les avocatiers les plus productifs sont ceux de la nouvelle variété, comparativement à l’ancienne.

L’initiateur de la coopérative Alphonse Nahimana signifie que l’huile produite aide les ménages et en particulier les familles les plus démunies.
“On peut avoir quoi mettre sous la dent, comme les légumes mais avoir de l’huile devient un problème,dans certains ménages, ils peuvent passer des jours et des jours sans manger de l’huile.” précise Alphonse Nahimana .

Les mêmes producteurs soulignent aussi que l’huile produite est de bonne qualité.
“Nous tous,avons bénéficié des séances de formation afin de produire cette huile. Ce n’est pas vraiment un mensonge,on peut produire de l’huile à consommer à partir des avocats. C’est une huile excellente” rassure Dieudonné Nibigira

Cependant, les mêmes producteurs de la colline Masango trouvent que l’urgent est de multiplier les plants d’ avocats et ainsi bien entretenir les avocatiers déjà repiqués afin d’accroître la production.
“Il faut vraiment multiplier les plants d’avocats et les planteer partout y compris même dans nos champs et dans autour de nos ménages .Une fois qu’on aura fourni plus d’efforts dans la plantation et l’entretien des avocatiers sans doute que la production va s’accroître.” Souligne Calinie Nibizi productrice d’avocats.

Au sein du bureau provincial en charge de l’agriculture à Muramvya, l’agronome responsable des centres semenciers Willy Niyonkuru tranquillise que des plants d’avocatiers sont disponibles et en quantité suffisante. Ce responsable plaide plutôt pour un appui de ces producteurs afin d’avoir un marché d’écoulement, arguant que souvent l’huile est vendue à des prix dérisoires. Le responsable des centres semenciers demande également la mise en place d’une unité de production d’huile d’avocats dans cette province. Il regrette également que jusqu’à présent les producteurs de cette huile,travaillent encore individuellement.

What's your reaction?

Related Posts

1 of 54
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE