A la UneEconomie

Rumonge : Hausse généralisée des prix des denrées alimentaires

Les consommateurs de Rumonge affirment être confrontés à une augmentation régulière des prix des produits alimentaires. Les commerçants jettent la responsabilité à l’augmentation du coût de transport et demande à l’Etat de supprimer ou d’abandonner certaines taxes .
Une augmentation de 100F par kilogramme et par produit en une semaine est inquiétante. En effet, au marché central de Rumonge, un kg de riz dernière qualité était vendu à 3500 Fbu, alors que la semaine dernière la même qualité était vendue à 3400. Les autres qualités se vendaient à 3600,3700 et 4000 Fbu, contre respectivement 3500, 3600. 3900 la semaine dernière. Pour le haricot, la situation était presque similaire avec la même variation de 100 Fbu par kg, au moment où la variété dite jaune reste introuvable sur ce marché. Quant au maïs, le prix d’1 kg de grains de maïs été vendu à 2100F contre 200F auparavant.
Les commerçants des vivres dans ce marché nous ont indiqué qu’ils ne sont pas responsables de cette flambée des prix, affirmant plutôt que cela est dû à la hausse des prix du carburant. Ils demandent plutôt au gouvernement de supprimer les taxes sur les vivres et abandonner certains impôts et taxes sur le carburant, ce qui entrainerait la baisse des prix de transport. Vous saurez qu’une grande partie de riz, de grains de maïs et du haricot vendus au marché central de Rumonge proviennent des pays limitrophes comme la Tanzanie et la Zambie, ainsi qu’à l’intérieur du pays notamment de Bujumbura, Cibitoke, Gitega et Ngozi, ce qui exige selon ces mêmes commerçants, le payement des frais de transport élevés.

What's your reaction?

Related Posts

1 of 52
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE