A la UneCulture

Ngagara : Un centre culturel pour les jeunes piteux état

Des résidents de la zones Ngagara, en commune urbaine de Ntahangwa (nord de la capitale économique Bujumbura), déplorent que le centre culturel érigé dans cette localité ne soit pas du tout entretenu, alors que c’est un centre qui est d’une grande utilité pour les jeunes, à travers l’encadrement au niveau des danses culturelles, de lecture ainsi que de judo. Ces résidents appellent le ministère ayant la culture dans ses attributions à agir pour que ce centre soit valorisé pour être opérationnel, en le dotant du courant électrique, de l’eau potable ainsi que la construction d’une clôture.

En zone urbaine de Ngagara au nord de la Municipalité de Bujumbura, les habitants affirment que le centre culturel de Ngagara leur servait d’une grande utilité, comme le souligne Clara Kenguruka qui fréquentait ce centre.

« Quand ce centre fonctionnait normalement, on venait ici pour la lecture. Il y avait aussi des clubs culturels et la salle de judo. C’est un centre qui m’a fort aidée dans mon apprentissage. »

Quant à Achille Murwiza, chargé d’encadrement des jeunes dans ce centre, signifie que travailler dans le centre ne pas du tout facile, en précisant que ce centre est confronté à un manque de lieux d’aisance, d’eaux potable et d’électricité.

« C’est pas du tout facile de travailler ici dans ce centre, parce qu’il n’y a pas d’eau, d’électricité et des toilettes. Pour ceux qui veulent utiliser les machines ça devient plus compliqué. »

Monsieur Achille Mwiza, signifie aussi que ce centre connaît un manque d’autres équipements comme la radio et la sonorisation.

« Même l’espace reste encore trop petit pour accueillir tous les enfants qui viennent pour bénéficier de l’encadrement. Imaginez à l’ère du numérique, un centre qui n’a pas d’électricité. Nous avons aussi un réel défi lié au manque d’équipements de sonorisation lors des répétitions. »

Madame Marie Thérèse Ciza, parent de la zone Ngagara et ancienne responsable de ce centre, souligne que dans le temps le centre était bien entretenu, et était fréquenté, aussi bien par les enfants que les adultes, qui venaient pour la lecture ainsi que d’autres services.

« C’était un centre culturel bien entretenu, car non seulement les enfants venaient ici, mais aussi les adultes. Même les fonctionnaires le fréquentaient. »

Ce parent qui reconnaît la baisse du niveau au niveau des établissements scolaires demande au ministère ayant la culture dans ses attributions, de faire tout le possible pour réhabiliter ce centre qui est d’une grande importance pédagogique et culturel pour la communauté.

What's your reaction?

Related Posts

1 of 52
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE